En cas d'inaptitude, le salaire est dû jusqu'à la date de présentation de la lettre de licenciement


La Chambre sociale de la Cour de Cassation est venue préciser dans un arrêt du 12 décembre 2018 n°17-20801 que même si le salarié ne peut exécuter un préavis en raison de son inaptitude, le salaire est dû jusqu'à la date de présentation de la lettre de licenciement (et non jusqu'à la date d'envoi de la lettre par l'employeur) :

"Vu l’article L. 1234-3 du code du travail ;

Attendu que pour débouter la salariée de sa demande tendant à obtenir une somme à titre de rappel de salaire, outre les congés payés afférents, l’arrêt retient que la rupture du contrat de travail se situe à la date d’envoi de la lettre recommandée notifiant le licenciement ;

Qu’en statuant ainsi alors que, même si la salariée ne pouvait exécuter un préavis en raison de son inaptitude, le salaire était dû jusqu’à la présentation de la lettre de licenciement, la cour d’appel a violé le texte susvisé ;"

Pour voir la décision dans son intégralité, cliquez ici.

#préavis #licenciementpourinaptitude #salaire

Attention : les articles sont à jour à la date de leur publication. Veillez à actualiser les informations si celles-ci sont anciennes
SUIVEZ-MOI
  • Maître MOINAULT sur Facebook
  • Maître MOINAULT sur LinkedIn
ARTICLES A L'AFFICHE
ARTICLES RECENTS
ARCHIVES
RECHERCHER PAR TAGS
Pas encore de mots-clés.